Personnes Agées


Interview de Canelle, animatrice en maison de retraite.

   Cette vidéo, réalisée durant notre première année, décrit le champs de l'animation auprès des personnes âgées qui vivent en institution.



Sourcehttp://www.youtube.com/watch?v=AzH7ZRMsKYk&feature=youtu.be



Tableau qui recense les catégories d'établissements avec hébergement :

Maison de retraite
Personnes âgées valides, semi-valides ou invalides
Structures sociales et médico-sociales qui proposent à leur résidents un encadrement médical léger et des activités adaptées pour des séjours longs ou temporaires.
Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD)
Personnes âgées dépendantes et dont l'état nécessite une surveillance médicale
Structures médicalisées assurant une prise en charge globale de la personne âgée, incluant l’hébergement en chambre ou en logement, les soins médicaux et de surveillance, les repas et divers services spécifiques
Unité de soins de longue durée (USLD)
Personnes âgées les plus dépendantes et dont l'état nécessite une surveillance médicale constante
Structures très médicalisées assurant une prise en charge globale de la personne âgée, incluant l'hébergement en chambre, les soins médicaux et de surveillance, les repas et divers services spécifiques. dans la plupart des cas, l'unité est rattaché à un établissement hospitalier.
Unité de soins spécifiques Alzheimer
Personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’un syndrome apparenté
Structures spécialisées répondant à des critères précis d'adaptation architecturale, de qualification du personnel, de participation des familles et de soins spécifiques
Résidence services
Personnes âgées autonomes, valides ou semi-valides
Achat ou location d'appartements bénéficiant d'équipement et de services collectifs facultatifs et payants (restauration, services ménagers, services médicaux, activités culturelles et de loisirs)
Foyer logements
Personnes âgées autonomes ou en légère perte d'autonomie
Petits logements individuels bénéficiant d'espaces de vie collectifs

   Attention : cette liste est donnée à titre indicatif, elle n'a pas vocation à être exhaustive.  


   Les personnes âgées peuvent prétendre à l'aide sociale pour financer leur hébergement : 

- L'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie) qui se fixe selon le degré de dépendance de la personne. Depuis 2002, l'APA remplace la PSD (Prestation Spécifique Dépendance) ou la PED (Prestation Expérimentale Dépendance).

- L'ACTP (Allocation Compensatrice pour Tierce Personne) est quant à elle, attribuée aux personnes ayant un taux reconnu d'incapacité. 

- La CNSA (Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie), qui a remplacé le FFAPA (Fond de Financement de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie) en 2004, contribue au financement des aides individuelles qui sont versées par les Conseils généraux aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Elle accompagne la mise en place, en 2006 dans chaque département, d’une « maison départementale des personnes handicapées », lieu unique d’accueil, d’évaluation des besoins et de reconnaissance des droits. La CNSA a ainsi un rôle essentiel dans l’animation du réseau de ces Maisons départementales.

- Le FMAD (Fond de Modernisation de l'Aide à Domicile) est une prestation versée par le département aux personnes qui se trouvent dans une situation précaire. Les droits sont attribués, en fonction des besoins, directement par la Commission d’admission à l’aide sociale du département.

- L'ACFP (Allocation Compensatrice pour Frais Professionnels) est une prestation d'aide sociale destinée à permettre aux personnes handicapées dont le taux d'incapacité reconnu par une commission compétente est d'au moins 80%, d'assumer les frais supplémentaires occasionnés par l'exercice d'une activité professionnelle ou d'une fonction élective.

-L'ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées) est attribuée par la Caisse de retraite au point de départ de l'allocation et varie selon la situation familiale du demandeur.

- L'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat) qui attribue des subventions pour améliorer la qualité de vie dans l'habitat privé.

- Le Conseil génal avec l'Aide ménagère à domicile et la Garde à domicile.
Si les ressources sont supérieures au plafond de l’aide sociale légale, l’usager peut bénéficier d’une aide à domicile par l'intermédiaire de sa caisse de retraite. Une participation financière, déterminée en fonction de ses ressources, lui sera demandée.
La garde à domicile peut être utilisée à l'occasion d'une sortie d'hôpital, d'un handicap, en cas de maladie, d'absence momentanée de la famille, etc.
Si les conditions d’attribution sont réunies, l'aide est cumulable avec l'aide ménagère à domicile, l'aide à l'amélioration de l'habitat et l'aide aux vacances.
 


  Néanmoins, il existe d'autres établissements qui accueillent les personnes âgées. Ceux-ci sont sans hébergement, on retrouve alors les associations ou les clubs du 3ème âge.

Source: http://vosdroits.service-public.fr/F255.xhtml + apports et modifications personnelles des cours de "politique de la vieillesse" et source du Ministère des Affaires sociales et de la santé.




Quelques dispositifs...


AGIL : Les Actions Gérontologiques d’Initiative Locale concernent des actions dont le but est de répondre à un besoin nouveau ou d’apporter une nouvelle réponse à un besoin existant en matière de prévention du vieillissement, d’aide au maintien à domicile ou à la prise en charge de la dépendance (exemple : aide aux aidants familiaux, adaptation personnalisée du logement, accueil temporaire, accueil de jour, ...).
Les subventions sont accordées lorsque les actions sont menées par des organismes à but non lucratif, pour des dépenses d’investissement ou de fonctionnement, dans la mesure où celles-ci n’impliquent pas un engagement permanent de la CNAV (Caisse nationale d'assurance vieillesse).


CCAS : Le Centre Communal d'Action Sociale est une institution locale d’action sociale et met, à ce titre, en place une série d’actions générales de prévention et de développement social dans la commune où il siège, tout en collaborant avec des institutions publiques et privées. Pour cela, il développe des activités et missions visant à assister et soutenir les populations concernées telles que les personnes handicapées, les familles en difficulté ou les personnes âgées, en gérant des services utiles comme des crèches, des centres aérés ou des maisons de retraite.
Dans le cadre de missions sociales légales, le CCAS s’investit dans des demandes d’aide sociale (comme l’aide médicale), et les transmet aux autorités ayant en charge de prendre ces décisions. Dans le cadre de l’aide sociale facultative, le CCAS s’occupe de services tels que les secours d’urgence, les colis alimentaires ou encore les chèques d’accompagnement personnalisé. En bref, l’essentiel de la politique sociale de la commune. Enfin, le CCAS supporte financièrement et techniquement certaines actions sociales dont l’intérêt va directement aux habitants de la commune.







Article sur une nouvelle forme d'institution:
"Féminisme: La maison des Babayagas a ouvert à Montreuil"
L'idée, lancée en 1999, semblait tenir de l'utopie. Après 15 ans de combat, les féministes des Babayagas ont pourtant réussi à donner corps à leur projet: une résidence autogérée pour femmes âgées, inaugurée jeudi à Montreuil, aux portes de Paris.
Vingt-et-une colocataires âgées de 60 à 80 ans, installées dans des studios individuels au coeur d'un seul et même bâtiment... La structure, unique en son genre, va permettre à des femmes attachées à leur indépendance de «vieillir ensemble», «en toute liberté», explique Thérèse Clerc, fondatrice du projet.
Près de 4 millions d'euros de coût

Objectif affiché: changer le regard que porte la société sur la vieillesse, en proposant une alternative «solidaire et citoyenne» à la maison de retraite classique, mais aussi à l'isolement que constitue, pour beaucoup de personnes âgées, le maintien à domicile. «La vieillesse n'est pas une maladie, c'est le plus bel âge», assure Thérèse Clerc, 85 ans. «Le quart de la France a plus de 60 ans, nous sommes 17 millions de vieux... Pour changer notre regard sur la vieillesse, il faut apprendre à vieillir autrement», ajoute-t-elle.
La maison des Babayagas, qui emprunte son nom aux sorcières mangeuses d'enfants des contes russes, comprend 25 studios d'environ 35 m2, loués en moyenne 420 euros, mais aussi des locaux associatifs, destinés à recevoir une «université du savoir des vieux». Construite dans le centre-ville de Montreuil (Seine-Saint-Denis), à proximité immédiate du métro et de Paris, elle a coûté près de 4 millions d'euros, financés principalement par la ville, l'Etat, le conseil régional et l'office public de l'habitat montreuillois.

source: http://www.20minutes.fr/ledirect/1110203/feminisme-maison-babayagas-ouvert-a-montreuil 


 Fiches d'animations en institution :


FAVORISER LE MAINTIEN DE L’-AUTONOMIE MOTRICE
Objectifs :
Ø  Maintenir les possibilités existantes
Ø  Limiter les dégradations supplémentaires ultérieures
Ø  Récupérer « un peu » de capacité fonctionnelle
Ø  Préserver l’autonomie
Ø  Prévenir l’état de dépendance physique

Exemple Animation
Nombre
Durée
Locaux matériel
Animateur
Informations supplémentaires




Education sportive
-10-15 personnes valides
-5-8 personnes handicap physique
45 min à 1 heure
·        Locaux : salle spécialisée, attention dimension, lumière, température
·        Matériel : souple et léger, attention il faut favoriser les couleurs vives
Compétences acquises et reconnue par un diplôme
(kinésithérapeute, ergothérapeute, animateur de la direction départementale de la jeunesse et des sports)
Attention
Tenue adaptée
Horaires (ni avant ni après manger, pas trop tôt ni trop tard)
Échauffement des personnes
















FAVORISER LE MAINTIEN DE L’ACTIVITE MENTALE
Objectifs :
Ø  Stimuler la mémoire
Ø  Prévenir la détérioration amnésique

Exemple d’animation
Nombre
Durée
Locaux matériel
Animateur
Informations supplémentaires
Atelier mémoire
10-12 personnes
45 min à 1 heure max
·     Locaux : pièce calme, environnement propice à la réflexion
·     Matériel : chaises, crayons, gommes, tables, feuilles, chronomètre
·     Formation en Gérontologie
·     Soignant avec formation adaptée
·     Responsable

·          Favoriser les groupes homogènes
·          Séances avec différents niveaux














FAVORISER LE MAINTIEN DES RELATIONS SOCIALES
ACTIVITÉS D’ANIMATION INTERNES A L'INSTITUTION

OBJECTIF : favoriser les rencontres, les échanges et la création de liens d’amitié


ATELIERS INTERNES A L’INSTITUTION:

Activités récréatives ou de loisirs : distraire, divertir, détendre
Animations
Objectifs
Exemples
Ludiques
     ·         Communication
     ·         échanges
     ·         la belote : 2 joueurs ou 4 en équipe, jeux de combinaisons et de levées
    ·         Monopoly : de 2 à 8 joueurs, jeux de hasard et de stratégie pour acquérir des terrains et des immeubles
manuelles
     .permettre la créativité
     ·         permettre l’activité des personnes
     ·         tricots, poupées de chiffons
·         bricolage, maquettes, gravures sur verre














Activités culturelles : maintenir ou enrichir les connaissances
Animations
Objectif
Exemples
Groupe
de
lecture

Stimuler l’activité mentale
·         lecture de livres
·         lecture et analyse d’articles
Activité audiovisuelle
    ·         éviter la rupture avec le monde extérieur
     ·         entretenir ou enrichir les connaissances
Utilisation du téléphone, de la radio, de la télévision, de diaporamas, de films,…











Activités de « stimulation » : maintenir de l’autonomie de la personne et la stimuler
Animations
Objectifs
Exemples

Stimulation physique
    ·         permettre une prise de conscience du corps et assurance (en cas de chute)
    ·         permettre aux personnes âgées de sortir de leur cadre habituel
·         gymnastique douce, relaxation,…
·         promenades, natation, vélo,…
Stimulation cérébrale
     ·         maintenir un niveau de langage
   ·         permettre à la personne de raisonner, de communiquer,…
     ·         les groupes de conversation (pour le langage)
·         les exercices de stimulation cérébrale (travail sur la mémoire)
     ·         les groupes de parole (pour l’expression)
















Autres types d’activités
Objectifs
Exemples
Activités dites « conviviales »
Favoriser les contacts humains, la communication, les échanges
Repas ou goûter, célébration de noël, galette des rois, saint valentin
Activités créatives
Stimuler l’imagination et faire émerger le pouvoir créateur de la personne
Atelier peinture, tissage, atelier de décorations musicales, atelier de musique,…








Ces animations ne sont que des exemples, beaucoup d'autres sont pratiquées en institution. Ce sont malgré tout celles-ci qui se font le plus souvent.
<!--[if !supportLineBreakNewLine]-->
<!--[endif]-->


ATELIERS EXTERNES A L’INSTITUTION:


Animations
Objectifs
Exemples



Organisation de sorties
    ·         créer un contact direct avec la nature
    ·         maintenir ou restaurer la notion de temps
     ·         retrouver les gestes oubliés
     ·         restaurer un lien social
     ·         se déplacer
·         .promenades à la ville, à la campagne
     ·         pique-niques
·      .sorties culturelles : spectacles, manifestations, visites organisées ou guidées,…
Organisation de vacances
Permettre l’équilibre psychologique et l’épanouissement de la personne
·         .          Partir une journée à la mer
     ·         Quelques jours à la campagne,…


SourceTechniques d'animation des personnes âgées de Eliane Ruiz



Dix commandements de l’animation en institution du grand âge

1.       L’animation en institution du grand âge est l’affaire de tous.
2.       L’animation doit respecter l’identité de la personne âgée.
3.       L’animation doit se faire avec les personnes âgées,
mais pas à leur place.
4.       L’animation n’est pas figée mais évolutive.
5.       L’animation est non seulement occupationnelle, mais aussi créative.
6.       L’animation doit envahir tous les espaces de la vie de l’institution.
7.       L’animation est un ensemble d’actions relevant d’un projet unique.
8.       L’animation doit être proposée et non imposée.
9.       L’animation ne doit pas noyer les potentiels individuels
dans les activités de groupe.
10.   L’animation doit mettre en valeur et non en situation d’échec
la personne à laquelle elle s’adresse.

Source : Les institutions du grand âge de Elisabeth de Larochelambert




Tableau récapitulatifs des activités d'animation que l'on peut retrouver en institution:


Activités
Objectifs
Sociales
Courrier
Entrer en relation, lien régulier, écoute et présence, occasion de stimuler les centres d’intérêts
Fêtes d’anniversaires
Moments de rencontres festifs, partage/invitation des familles, goûter et spectacle
Fêtes annuelles
Décorations, cadeaux
Repère dans le temps, plaisir de recevoir, convivialité
Conversations
Entretien des relations et stimulation de la parole
Sorties individuelles ou collectives
Ouverture sur l’extérieur, maintien des liens sociaux, plaisir des découvertes
Boutique
Autonomie financière, réponse à un besoin
Journal interne
Expression des idées, acteurs du journal (reportages), valorisation de la personne, entretien et ouverture des relations sociales grâce aux informations diverses
Rencontres intergénérationnelles
Ouverture de la structure sur l’extérieur, communication et échanges
Cercle de vie
Ecoute des désirs et attentes des résidents, expression des idées ou des critiques, temps d’information et échanges sur la vie de l’établissement
Cognitives
Jeux mémoire
Entretien et développement de la mémoire, réassurance et valorisation
Pâtisserie - cuisine
Autonomie, connaissance, plaisir et convivialité
Ludiques
Jeux de sociétés
Communication, vie sociale, plaisir du jeu, mémoire
Jeux d’exterieurs
Plaisir, communication, mémoire, entretien des repères (couleurs, formes, mots,…)
Culturelles
Spectacles internes/externes
Distractif et culturel
Sortie cinéma ou projection de films
Distractif, culturel, échange et discussion sur les goûts
Bibliothèque
Maintenir et redonner le goût à la lecture
Créatives
Activités créatives
Rencontre, échange, détente, maintien de l’autonomie manuelle, réalisation de soi, plaisir de la création
Décoration fêtes
Repères dans le temps, maintien des coutumes
Bien être
Toucher bien être
Instant beauté
Détente, relaxation, estime de soi
Physiques
Mouvement détente
Maintien de l’autonomie, distraction (plaisir du jeu et des échanges)
promenade
Maintien de la marche, sortie à l’extérieur, écoute individualisée
Esthétiques
Coiffeur, esthéticienne
Valorisation de son image, estime de soi, bien-être


Sources: Apport personnel


Les besoins des personnes âgées:

On peut prendre pour appuie la "Pyramide de Maslow" qui compte tous les besoins nécessaires pour vivre.



                                 PYRAMIDE DE MASLOW
Source: Google images

On peut distinguer les besoins primaires des besoins secondaires chez toute personne.

 Besoins primaires: Ce sont des besoins qui se réfèrent aux éléments physiologiques indispensables.
Ex: respirer, boire et manger. 

  Besoins secondaires: C'est un besoin social et culturel nécessaire à la survie de l'individu. 
Ex: se vêtir est un besoin secondaire.

Voici quelques exemples de ces besoins primaires et secondaires:


Besoins
Définitions / Explications
Exemples

Physiologiques
(primaires)

"Ils sont directement liés à la survie des individus ou de l’espèce. Ce sont typiquement des besoins concrets".

Les personnes-âgées en vieillissant ont de plus en plus de difficultés à accomplir certaines de ces tâches. Certaines perdent l’appétit  d'autres se déshydratent et dorment que très peu.
Respirer,
Manger,
boire,
dormir, 
se reposer


Sociologiques
(secondaires)

"Le besoin d’appartenance révèle la dimension sociale de l’individu qui a besoin de se sentir accepté par les groupes dans lesquels il vit". L’individu se définissant par rapport à ses relations, ce besoin appartient au pôle « relationnel » de l’axe ontologique".

Le besoin pour une personne-âgée d'être soutenue et entourée est très important. Garder des relations sociales leur permet de ne pas s'isoler. Parfois ayant du temps libre, elles s'investissent dans des projets pour défendre différentes causes.

Amour & amitié
Famille,
association (bénévolat).



Psychologiques
(secondaires)

"Le besoin d’estime prolonge le besoin d’appartenance. L’individu souhaite être reconnu en tant qu’entité propre au sein des groupes auxquels il appartient". 
"Le besoin de s’accomplir est selon Maslow « le sommet des aspirations humaines ». Il vise à sortir d’une condition purement matérielle pour atteindre l’épanouissement. Nous le considérons donc comme antagoniste aux besoins physiologiques".

Etre valorisée et se sentir utile dans la société est nécessaire pour qu'une personne-âgée garde le moral et puisse se réaliser correctement au moment de la retraite. Cela peut être une période de dépression pour certaines personnes qui ne supportent pas le fait de ne plus travailler ou une libération pour d'autres. Beaucoup de personnes se retrouvent isoler à la retraite. Elles n'ont plus de relations sociales et se retrouvent coupées du monde. Cette situation provoque le sentiment d'être inutile et parfois même d'être un poids pour ses proches. 

confiance en soi, se sentir utile, 



Besoins de sécurité

"Consiste à se protéger contre les différents dangers qui nous menacent. Il s’agit donc d’un besoin de conservation d’un existant, d’un acquis. Il s’inscrit dans une dimension temporelle".

Le vieillissement provoque certains symptômes en fonction de personnes. Ils peuvent amenés la personne à se mettre en danger. La baisse d'un revenu, la maladie peuvent avoir de lourdes conséquences sur le quotidien de la personne-âgées. Lorsqu'elles ne parviennent plus à réaliser les tâches de la vie quotidienne il faut alors penser à un placement ou à une aide à domicile régulière ou permanente.  

Sécurité du corps, de la santé, de la propriété.

Les principaux besoins des établissements: la clef d'un bon fonctionnement:


  Besoins humains: L'équipe pluridisciplinaire et les bénévoles (plus ou moins nombreux en fonction des structures) permettent une aide et/ou une assistance compétente au quotidien ou de manière temporelle.
Ex: Aide-soignante, assistante sociale, psychomotricienne, infirmière, médecin, podologue, gérontologue, psychologue, animateur, personnel du service technique…

   Besoins matériels: Les besoins sont différents en fonction des structures et dépendent aussi des budgets dont elles disposent. Certains établissements ont besoin de beaucoup de matériel médical et d'autres moins. Tout dépend de la dépendance des personnes accueillies car plus elle sont dépendantes plus il est nécessaire d'avoir du matériel pour leur faciliter la vie au quotidien. A contrario, des structures comme les foyers logements ont très peu besoin de matériel à part pour l'entretien des locaux et les animations par exemple.

  Besoins financiers: Chaque établissement est financé différemment par le conseil régional et ou les collectivités territoriales, les caisses retraites, de mutuelles, par des acteurs privés mais aussi par les participations forfaitaires des résidents.

Source: Apports personnels 




Cette photographie prise en Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) permet d'identifier un certain nombres de choses. On peut distinguer des individus qui semble avoir des handicaps et/ou pathologies mais à différents degrés. Pour les accompagner, il y a un professionnel qui encadre l'activité. Usagers et professionnels ont besoins d'un certain espace pour pouvoir pratiquer des animations dans de bonnes conditions. A travers cette image, on se rend compte à quel point il est indispensable pour le bon fonctionnement des structures mais aussi pour faciliter le quotidien des personnes qui les fréquentent, de disposer de moyens humains, matériels et financiers. 

Source: www.lefigaro.fr (image) + apports personnels (interprétation de l'image).


Charte de l'animation en gérontologie 

Voir le lien :          http://docanimation.fr/fichiers/charteanimation.pdf 


Convention collective

Les différentes structures présentées dans cette page sont toutes régies par la convention collective du 18 avril 2002. Pour plus de détails :http://legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do?idConvention=KALICONT000005635813&fastReqId=424579560&fastPos=1&oldAction=rechConvColl 






Animation en maison de retraite :




Entretien avec Patrick Poireaud, responsable animation en maison de retraite et coordinateur de l'ouvrage Animation en maisons de retraite chez les éditions Weka.

1 commentaire:

  1. Mettez vos sources. Pouvez vous illustrer vos articles avec des liens hypertextes ? En complément, un article sur la Maison des Babayagas à Montreuil serait très intéressant et le bienvenu.

    RépondreSupprimer